Une question? 04 22 14 00 86

Une imprimante retransfert ou direct-to-card ? Que choisir pour mon entreprise ?

Pour obtenir une impression de qualité lorsque l’on réalise des cartes ou tout autre badge, il est essentiel de se tourner vers du matériel professionnel. Deux options s’offrent aux professionnels pour leurs impressions : l’impression retransfert et l’impression direct-to-card.

Zoom sur ces deux procédés qui apporteront indéniablement un plus à vos impressions de cartes plastique ou badges.

L’imprimante retransfert

Grâce à la technologie retransfert, l’impression ne se fait plus directement sur la carte ou sur le badge.

On parle alors de retransfert car l’impression est réalisée par sublimation thermique sur un film de retransfert qui est ensuite laminé sur la surface de la carte ou du badge.

L’atout principal de ce procédé est que l’impression sur un film est plus qualitative qu’une impression directement sur la surface de la carte (la surface d’une carte peut avoir des rayures, des poussières ou des traces de gras).

Aussi la taille de l’impression sur un film est légèrement plus grande que la taille de la carte permettant un fond perdu. Ce fond perdu élimine donc les bords blanc qu’on voit souvent avec une impression directement sur la surface de la carte.

Un autre avantage très significatif, il s’agit de l’impression sur carte à puce sans contact.  La puce se trouve à l’intérieur de la carte or sur la surface on constate que la carte n’est pas plate.  Dans cette zone si on imprime directement sur la carte on risque de voir apparaitre des zones blanches car la tête d’impression est moins en contact avec la carte dans cette zone.

Les avantages de l’impression retransfert

  • Une qualité d’image supérieure puisque ce procédé sépare bien l’étape de l’impression de l’image et le processus d’application de l’image sur la carte ou le badge.
  • Une forte flexibilité : l’impression retransfert permet de couvrir intégralement la carte, c’est toute la surface qui peut être exploitée si besoin est. De plus, comme cette technique fonctionne sur un choix de matériaux plus large que l’impression direct-to-card.
  • Une sécurité accrue : le film du transfert permet de protéger contre la fraude surtout en intégrant des images holographiques, et/ou des films de laminage avec de nombreuses options.
  • Un coût réduit pour les têtes d’impression : ce procédé permet d’avoir une durée de vie des têtes d’impression plus longues car ces impressions se font sur des panneaux de films de transfert souples et non sur des cartes rigides.

L’imprimante direct-to-card

Cette technologie est davantage utilisée pour des niveaux de sécurité moyens ou faibles.
Le processus est simple : l’impression s’effectue directement sur la carte ou le badge.

Au niveau du procédé, il y a là aussi sublimation thermique qui va utiliser le ruban d’encre avec une partition pour chaque couleur.  L’impression se fait directement sur la surface de la carte.

Cette technologie est idéale pour beaucoup d’applications car elle est moins cher et plus rapide que une imprimante à retransfert avec une qualité tout à fait acceptable.

Les atouts du direct-to-card

  • Un cout d’acquisition moindre.
  • Un procédé plus économique en comparaison avec l’impression retransfert (pas de film de retransfert à approvisionner).
  • L’impression est plus rapide.
  • On peux combine une carte préimprimés (en offset par exemple) et une imprimante qui s’occupe des parties variables uniquement (photos, textes, codes à barres

 

Besoin de conseils pour choisir l’imprimante à cartes adaptée aux besoins de votre entreprise ? N’hésitez pas à contacter l’équipe de Cardalis qui saura vous guider parmi nos nombreux modèles d’imprimantes à badges.

Publié dans Conseils pratiques